février 23, 2015

Celle qui aimait le cinéma - Partie 15

C'est maintenant une habitude sur ce blog : voici mon avis sur les 7 derniers films que j'ai pu voir ces derniers mois :

Jupiter Ascending Mila Kunis


Le Septième Fils

 Le Septième Fils poster

Synopsis : Une époque enchantée, où les légendes et la magie ne font qu'un…L’unique guerrier survivant d'un ordre mystique  part en quête d'un héros prophétique doté d’incroyables pouvoirs, désigné par la légende comme étant le dernier des Sept Fils. Le jeune héros malgré lui, arraché à la vie tranquille de fermier qu'il menait jusqu'à présent, va tout quitter pour suivre ce nouveau mentor rompu au combat. Ensemble ils tenteront de terrasser une reine d’autant plus maléfique qu’elle a levé contre le royaume une armée d'assassins redoutables aux pouvoirs surnaturels (source : allociné).

Le Septième Fils

En regardant Le 7ème Fils, on se laisse prendre par l'ambiance et l'univers du film, néanmoins j'ai trouvé ce film assez décevant pour de l'Heroic Fantasy... L'histoire n'est pas super originale, les effets spéciaux ne sont pas géniaux, et le pire est le jeu des acteurs car ils sont quasiment tous mauvais (la palme revient à Ben Barnes qui joue le héros, alors que je l'avais beaucoup aimé dans Narnia). Heureusement que Jeff Bridges est là pour sauver les meubles ! Ce film est tiré d'une saga littéraire. Je n'ai lu que le premier tome, mais il me semble que le film n'est pas vraiment fidèle au livre (à moins qu'ils aient mélangé les intrigues / personnages de plusieurs livres de cette saga). D'ailleurs, dans le livre, le héros n'est pas si vieux (c'est un adolescent de 13 ou 14 ans il me semble). Même si Le 7ème Fils n'est pas le film de l'année, il reste très distrayant !

Le Septième Fils


Whiplash

Whiplash poster


Synopsis : Andrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l’excellence.. (source : allociné)

Whiplash

En allant voir Whiplash au cinéma, je savais qu'il s'agissait d'un film en rapport avec le jazz, donc je m'attendais à un film plutôt léger (ce qui est en général le cas pour les films musicaux), hors l'ambiance de ce film est très intense, à la limite du drame. Il nous montre avec brio à quel point les musiciens doivent travailler dur pour réaliser leur rêve et devenir des professionnels. Néanmoins dans ce film, il y a une relation presque malsaine entre l'élève (prêt à tout pour réussir) et son maitre (complètement despotique). D'ailleurs, les deux acteurs principaux, Miles Teller et J.K Simmons (récompensé par un Golden Globe et par un Oscar pour ce rôle), sont vraiment brillants dans leur rôle respectif ! La musique de Whiplash est jouissive, en particulier le final en apothéose ! Ce film m'a vraiment donné envie de retourner à un concert de jazz !

Whiplash


Interstellar

Interstellar poster

Synopsis : Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire (source : allociné).

Interstellar

Ceux qui me connaissent un peu doivent être très étonnés de constater que Intersellar figure dans mon classement de l'année, car je suis rarement emballée par la Science Fiction. Néanmoins, force est de constater que Interstellar est un chef d’œuvre ! Malgré sa longueur (il dure tout de même 2h50), ce film est très inventif et nous tient en haleine. Il y a une vraie cohérence dans le scénario et le jeu des acteurs est génial (décidément, 2014 sera vraiment une bonne année pour Matthew McConaughey). Et malgré le côté très SF, l'aspect sentimental est bien présent dans ce film, et a surtout toute son importance (notamment à la fin) ! Le seul petit bémol est que la fin se termine trop bien selon moi (ce n'est pas très crédible...). A voir d'urgence si ce n'est pas encore fait...

Interstellar


A Most Violent Year



Synopsis : New York - 1981. L'année la plus violente qu'ait connu la ville. Le destin d'un immigré qui tente de se faire une place dans le business du pétrole. Son ambition se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l'époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit.



Ce bon thriller nous tient en haleine durant tout le film, et dépeint avec brio le New-York des années 80, et son taux de criminalité qui était bien plus élevé qu'il l'est aujourd'hui. A Most Violent Year nous montre la désillusion du rêve américain (le héros hispanique a travaillé dur pour avoir une entreprise fructueuse tout en restant honnête, et il est pourtant ennuyé par des criminels). Ce film fait bien le lien entre le capitalisme et la criminalité, mais véhicule de bonnes valeurs, puisque le héros tient à rester honnête pour réussir et en même temps protéger sa famille des criminels. Concernant le casting, Oscar Isaac et Jessica Chastain sont très crédibles et forment un couple fabuleux dans ce film (source : allociné) !



Cold in July



Synopsis : 1989. Texas. Par une douce nuit, Richard Dane abat un homme qui vient de pénétrer dans sa maison. Alors qu’il est considéré comme un héros par les habitants de sa petite ville, il est malgré lui entraîné dans un monde de corruption et de violence (source : allociné).


Ce film très sombre qui se déroule dans l'Amérique profonde m'a laissée dubitative. Cold in July est assez bon dans l'ensemble, même si j'ai vraiment préféré la première partie du film. Ce qui me dérange dans la deuxième partie du film, c'est qu'il y a plusieurs incohérences et que cela n'explique finalement pas l'intrigue de départ. La fin très sanglante m'a fait beaucoup penser à l'univers de Tarantino. Mention spéciale à la bande-originale du film !



Captives



Synopsis : Huit ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu'elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d'élucider le mystère de sa disparition (source : allociné).


Il s'agit d'un thriller captivant et très bien réalisé ! Il s'agit pourtant d'une histoire malheureusement assez banale, mais la narration et la mise en scène sont complexes et très travaillées (notamment grâce aux nombreux flashback), et c'est ce qui fait la beauté de ce film ! Néanmoins, on ne peut qu'être très ému et horrifié par cette histoire, sachant que ce genre de choses (kidnapping d'enfants, pédophilie, réseau organisé, le voyeurisme...) arrive malheureusement assez souvent... Un drame familial poignant !



Jupiter : Le Destin de l'Univers

Jupiter Ascending

Synopsis : Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais enchaîne les coups durs et n'a d'autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n'est que lorsque Caine, ancien chasseur militaire génétiquement modifié, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l'attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d'un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l'équilibre du cosmos…

Jupiter Ascending

Je vais être très honnête, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film aussi mauvais... Le seul point positif est le visuel qui est bluffant (la 3D est sublime et très réaliste) ! Niveau scénario, c'est du grand n'importe quoi... en fait c'est un peu un mix de plusieurs autres blockbusters (sauf que ça ne veut plus rien dire)... Je m'attendais à quelques surprises durant le film, mais aucune originalité dans le scénario. Les dialogues sont risibles. Et le pompon : les acteurs jouent mal... Je n'avais lu aucune critique mais j'avoue que je ne m'attendais pas à cela...

Jupiter Ascending Mila Kunis

Trois films sont dans ma To Do list : Birdman, The Imitation Game et American Sniper

Aucun commentaire:

Publier un commentaire