janvier 18, 2012

Celle qui aimait le cinéma - Partie 5

Comme la tradition le veut, voici mes impressions sur tous les films que j'ai pu voir depuis novembre dernier au cinéma. Malgré le fait que j'arrive tout de même à voir pas mal de films, il y en a toujours que je finis par louper (The Artist, Carnage...). Mais je me rattraperai avec les DVDs !

film Intouchables

La Couleur des Sentiments (The Help)

film The Help

Synopsis : Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement... (source : allociné)


J'ai vraiment beaucoup aimé cette comédie dramatique qui se déroule dans les années 60 et qui nous décrit bien le racisme dont était victime la communauté afro américaine à l'époque. Le film est un peu long mais on ne s'ennuie à aucun moment car le scénario est vraiment bien ficelé. Les personnages sont à la fois drôle et très touchant, et tous les acteurs sont vraiment excellents ! Mention spéciale à Emma Stone dans le rôle de Skeeter, une jeune américaine intelligente et indépendante, et à Octavia Spencer dans le rôle de Minny, une femme de ménage très drôle (et qui a le sens de la répartie).


 Twilight 4 - 1ère partie

Twilight 4

Synopsis : Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à sa vie humaine ? (source : allociné)


Puisque j'ai lu tous les livres de la saga Twilight, je tenais vraiment à voir ce film, même si à l'origine le dernier livre ne m'a pas tant plu... Le point positif de ce film est qu'il est très fidèle à la 1ère partie du bouquin. De plus, il est très beau visuellement et j'ai apprécié le fait que certaines chansons / musiques du tout 1er film aient été ré-utilisées pour ce 4ème volet puisque le 1er film reste mon préféré.. 

Le gros point négatif : sa longueur. J'imagine que les producteurs se sont sentis obligés de faire ces 2 parties en 2 heures chacune afin de justifier le découpage du film en 2. Mais selon moi c'était complètement inutile, puisque il y a de grosses longueurs dans cette 1ère partie, qui aurait pu être raccourcie de 30 minutes (notamment toute la partie sur la lune de miel).


Intouchables 

film Intouchables

Synopsis : A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables.


Il s'agit d'une belle réussite ! L'histoire est très émouvante, mais le film est en fait très drôle (par contre je n'ai jamais compris la blague "pas de blague pas de chocolat"). J'ai bien aimé le fait qu'ils racontent cette histoire sous l'angle de la comédie, car cela sensibilise sur le handicap sans plaindre forcément du début à la fin cet homme lourdement handicapé physiquement. Et étant handicapée moi même, je confirme que je préfère rire de certaines choses qui en découlent plutôt que d'en pleurer ou de recevoir de la pitié. Et c'est exactement ce que le film montre. De plus les acteurs sont vraiment très bons dans leur rôle respectif. Mention spéciale à Omar Sy que j'ai trouvé hilarant (alors qu'il ne me fait pas rire dans le SAV). Cependant même si ce film est une comédie, j'aurais bien aimé qu'il mette tout de même plus en avant ce que ressent le personnage de Philippe vis à vis du fait d'être si assisté. Pour l'avoir vécu à chaque fois que je suis opérée du pied et que j'ai la jambe dans le plâtre (puisque je ne peux pas du tout me déplacer, ne pouvant pas utiliser de béquilles), c'est très difficile moralement d'être si assisté (surtout pour l'image que l'on a de soi même). Montrer cela aurait pu faire le contraste avec l'humour apporté par le personnage d'Omar Sy. 

J'ai vu de nombreux reportages TV sur le handicap depuis la sortie du film, ce qui est une bonne chose puisque ce film aura servi à faire de la sensibilisation. J'espère sincèrement que cela rendra les gens plus solidaires. Mais quand je me rappelle qu'il y a quelques semaines, personne ne m'a laissé de la place pour rentrer dans le train le matin avec mon fauteuil roulant, ou que j'apprends qu'une amie en fauteuil s'est fait voler le pain qu'elle venait d'acheter (et qu'elle avais mis à l'arrière de son fauteuil), je me pose des questions (ces faits se sont déroulés après la sortie du film)... Mais dans tous les cas ce film ne peut apporter que du positif et c'est tant mieux !


Time Out

film Time Out

Synopsis : Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l'argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut "gagner" du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d'années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d'échapper à la mort. Un homme, accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée. Plus que jamais, chaque minute compte (source : allociné).


J'ai bien aimé ce film car l'idée de départ est originale et vraiment intéressante. Dans ce monde, l'argent n'existe pas, l'unique monnaie d'échange est le temps, ce qui induit beaucoup plus de décès que dans le monde normal, puisque les pauvres meurent jeune (à partir de 26 ans) et que les riches deviennent au fur et à mesure immortels. La suite du film est moins originale, puisqu'elle nous rappelle un peu Bonnie & Clyde (notamment grâce à Amanda Seyfried et Justin Timberlake qui forment un joli duo). Mais ce film reste très divertissant !


17 Filles 

17 Filles

Synopsis : Dans une petite ville au bord de l’océan, dix-sept adolescentes d’un même lycée prennent ensemble une décision inattendue et incompréhensible aux yeux des garçons et des adultes : elles décident de tomber enceintes en même temps. Ce film est inspiré d’un fait divers survenu en 2008 (source : allociné).


J'ai un avis assez mitigé sur ce film. Les actrices jouent très bien et je pense que ce film soulève au départ les bonnes questions. Il nous montre bien dés le début du film pourquoi toutes ces jeunes filles décident de tomber enceinte au même moment. Il s'agit certes d'un acte de rébellion et une sorte de déclaration d'indépendance, mais la cause première est l'ennui. Ces jeunes filles s'ennuient tellement dans leur vie actuelle qu'elles pensent que avoir un enfant changera leur vie et leur donnera un vrai but. C'est mignon mais pas très réaliste. Ce qui manque selon moi dans ce film est la description de toutes les conséquences de tomber enceinte (surtout quand on est si jeune) : les effets secondaires de la grossesse (vomissements, douleurs, les hormones...) et surtout comment ces jeunes filles peuvent élever leur bébé en étant si jeunes et en suivant en même temps leur scolarité. Cette histoire n'a pas vraiment de morale et c'est bien dommage car la grossesse chez les adolescents reste un problème d'actualité. Ainsi, les sensibiliser sur la sexualité et la grossesse chez les jeunes est réellement important.

Hugo Cabret

Hugo Cabret

Synopsis : Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure… (source : allociné)


Magique, romantique, poétique... Ce film réalisé par Martin Scorsese est vraiment magnifique ! Une belle 3D, des acteurs doués, des personnages très touchants, une histoire originale et émouvante, de très belles images du vieux Paris des années 30... Hugo Cabret est un vrai conte de Noël comme on les aime, et c'est également un très bel hommage au cinéma !


 Happy New Year (New Year's Eve)

film Happy New Year

Synopsis : "Happy New Year" célèbre l’amour, l’espoir, le pardon, les secondes chances et les nouveaux départs, à travers les histoires entremêlées de couples et de célibataires, racontées au milieu du rythme effréné et des promesses de la ville de New York pendant la nuit la plus éclatante de l’année (source : allociné).


Ce film est la comédie romantique américaine par excellence, et il m'a beaucoup plu ! On retrouve la même dynamique que Love Actually et Valentine's Day avec plusieurs histoires entremêlées (certaines sont assez drôles, d'autres sont assez émouvantes). Le lien direct entre toutes ces histoires est la célébration du passage à la nouvelle année à New York, et certains personnages (d'histoires différentes) sont directement liés entre eux. Il y a énormément d'acteurs connus (Robert De Niro, Zac Efron, Katherine Heigl, Jessica Biel, Carla Gugino, Sarah Jessica Parker, Michelle Pfeiffer, Hilary Swank, Halle Berry, Jon Bon Jovi), et j'avais un peu peur que cela gâche le film, mais finalement cela ne m'a pas dérangée plus que ça. Il y a de très belles images de New York, et la période des fêtes (Noël et jour de l'an) est celle à laquelle cette ville me manque le plus... Donc cela m'a remémoré plein de souvenirs.


Alvin & Les Chipmunks 3

Alvin & Les Chipmunks 3

Synopsis : En vacances sur un bateau de croisière, Alvin, Simon, Théodore et les Chipettes font les 400 coups. Mais leurs bêtises vont les faire échouer tous les six sur une île paradisiaque, à première vue déserte. Pendant que Dave essaie désespérément de les retrouver, une autre naufragée, Zoé, bien plus audacieuse et givrée que les Chipmunks, va les entrainer dans leur première grande aventure : un nouveau territoire, de nouveaux défis et de grosses frayeurs vont révéler les vrais caractères de nos chanteurs hors pairs préférés (source : allociné).


J'adore voir les nouveaux volets de Alvin et les Chipmunks, d'abord parce que cela me rappelle mon enfance (à l'origine c'est un dessin animé qui passait à la TV), et surtout parce que les Chipmunks sont trop mignons (Théodore est mon préféré) ! Même si le 1er film reste définitivement mon préféré, ce 3ème volet est très distrayant et ravira petits et grands !  Les passages musicaux sont toujours aussi sympas, et certaines parties du film sont assez drôles. Cependant, je trouve que les quelques vrais acteurs jouent malheureusement plutôt mal... Heureusement que les Chipmunks sont là pour rattraper le coup!

 Suivez-moi sur Twitter et Hellocoton

Aucun commentaire:

Publier un commentaire