avril 17, 2015

Retour fruité pour Marina & The Diamonds

Si vous lisez ce blog depuis déjà un moment, vous devez savoir que j'adore la pop indie pétillante de Marina & The Diamonds, et surtout ses deux premiers albums, The Family Jewels & Electra Heart ! Son dernier album a malheureusement été assez boudé en Europe, alors que j'aimais beaucoup le personnage qu'elle s'était créé, Electra Heart (une pin-up blonde avec un tatouage en forme de cœur sous l’œil). Heureusement, j'avais tout de même eu la chance d'assister à l'une de ses prestations live puisqu'elle faisait la première partie du concert de Coldplay au Stade de France (en septembre 2012).

J'attendais la sortie de son troisième album avec une grande patience, et il est enfin là ! FROOT !

Marina & The Diamonds FROOT

La stratégie de sa sortie fut assez originale, puisque l'album était disponible en pré-commande sur iTunes depuis octobre dernier. Ainsi, ceux qui l'ont pré-commandé (comme moi) ont eu le plaisir de découvrir avant sa sortie officielle ce que l'on pourrait qualifier de "fruit du mois" (dont FROOT, Happy, Immortal, I'm a Ruin... ) jusqu'à ce que l'album sorte en mars. Cette merveilleuse idée nous a permis de bien nous imprégner de ces titres.


FROOT est finalement un bon mélange des deux premiers albums de la chanteuse, même si je le trouve plus mature ! Malgré des sonorités pop assez légères, certains titres ont des textes assez fatalistes. Marina & The Diamonds a une voix à la fois grave (qui reflète beaucoup de personnalité) et tellement belle qu'elle pourrait se permettre de chanter le bottin. Heureusement, elle s'implique vraiment dans les textes, et elle s'est ouverte un peu plus à nous en nous dévoilant ses craintes dans son nouvel album.

Marina & The Diamonds FROOT

FROOT rassemble à la fois des titres dynamiques comme Blue, Froot, Can't Pin Me Down..., et de belles ballades mélancoliques comme Happy (qui est presque à capella) et Immortal... J'ai une nette préférence pour les chansons Happy, Immortal, Blue, I'm a Ruin..., cependant il y a aussi quelques titres auxquels j'accroche un peu moins (notamment en termes de rythmes), comme Savages et Solitaire.

"Gimme love, gimme dreams 
Gimme a good self esteem 
Gimme good and pure, what you waiting for? 
Gimme everything, all your heart can bring 
Something good and true..."

Paroles extraites de Blue

Mais finalement, la principale force de ce nouvel album est la puissance de ses textes, qui sont plus matures et qui ne parlent pas exclusivement d'amour. En effet, Marina se dévoile en osant parler de ses craintes, de la mort (via Immortal), du féminisme (Can't Pin Me Down), des guerres et des pires choses dont les hommes sont capables (Savages)...

"I wanna mean something to somebody else 
Feel a significance in the real world 
It's not enough to live out a lucky life"

Paroles extraites de Immortal

Marina & The Diamonds

Personnellement, je trouve que FROOT contient moins de titres légers et pêchus que les deux albums précédents (comme I'm not a Robot, How To Be a Heartbreaker, Primadonna...), excepté Froot et Blue. Néanmoins, FROOT reste vraiment un album de qualité avec des textes profonds !

Marina & The Diamonds FROOT

Je vous laisse découvrir les superbes clips qui ont été réalisés pour ce nouvel album :

Froot (clip officiel)


Happy (version acoustique)


Immortal (clip officiel)


I'm A Ruin (clip officiel)


Forget (clip officiel)

En bref, ce nouvel album fruité (mais sans sucre ajouté) est un petit bijou à se procurer d'urgence (comme les deux précédents) ! Pour ceux et celles qui souhaiteraient assister à un concert de Marina & The Diamonds, sachez qu'elle se produira à Paris le 13 mai prochain au Trianon (j'aurais adoré y assister, mais c'est déjà complet...), et également au festival Rock en Seine fin aout. Profitez-en !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire