juillet 31, 2015

Visite d'Alcatraz à San Francisco

Lors de mon séjour à San Francisco, j'ai enfin pu visiter la prison Alcatraz, située sur l'île d'Alcatraz ! Je vous dis "enfin" car j'étais déjà venue à San Francisco il y a 5 ans et je voulais visiter cette ancienne prison, sauf qu'il faut impérativement réserver à l'avance. Ainsi, la visite m'était passée sous le nez à l'époque...

Visite d'Alcatraz


Cette fois-ci, nous avions réservé nos places sur Alcatraz Cruises. Vous devez impérativement prendre le ferry pour vous rendre à Alcatraz, et il y en a un qui part toutes les 30 minutes. Je vous conseille vraiment de faire cette excursion le matin, car nous l'avons faite à 9h, et il y avait déjà un peu de monde, donc j'imagine le calvaire que cela doit être l'après-midi... Lorsque vous achetez votre billet en ligne, cela inclut le transport, la visite de la prison, et un audioguide dans la langue de votre choix.

Alcatraz San Francisco

Quelques informations pratiques :
- Sur l'île d'Alcatraz, les animaux et la nourriture sont interdits.
- Faire des photos et / ou des vidéos est totalement autorisé pendant votre visite !
- Et le meilleur pour la fin : l'île est totalement adaptée aux personnes à mobilité réduite. La prison se situe en hauteur (il y a une belle cote à monter), mais un petit train est présent sur l'île pour amener les PMR jusqu'à la prison (puis les ramener au ferry après) ! De plus, la prison dispose d'un ascenseur, donc aucun problème pour visiter la prison d'Alcatraz si vous êtes une PMR.


Comme l'histoire d'Alcatraz est réellement intéressante, je me permets de vous copier ici ce qui est indiqué sur wikipedia.

L'île d'Alcatraz est une île située dans la baie de San Francisco à 2,4 km de la côte de San Francisco.  Elle fut nommée ainsi par les Espagnols car elle servait de refuge à de nombreux pélicans (alcatraces, en espagnol ancien emprunté à l'arabe al-quatras, aigle de mer). Cette île hébergea une forteresse militaire pendant plusieurs décennies (1850-1909), puis une prison militaire (1909-1933) et une prison fédérale de haute sécurité (1934-1963). Occupé par les Amérindiens de 1969 à 1971, le complexe d'Alcatraz est aujourd'hui reconverti en un site historique géré par le service des parcs nationaux des États-Unis. Il est visité chaque année par plus d'un million de touristes et demeure un lieu d'observation des oiseaux de la baie. Le phare d'Alcatraz est le plus vieux phare en activité de la côte Ouest des États-Unis et fonctionne depuis 1854.

Les douches des prisonniers

En 1933, la propriété d'Alcatraz fut transférée au Département de la Justice des États-Unis afin d'en céder l'usage au Federal Bureau of Prisons. En 1934, le gouvernement fédéral décida de faire de la prison fédérale d'Alcatraz un établissement modèle, offrant un maximum de sécurité pour prévenir les évasions et n'accordant que peu de privilèges aux détenus qui ne pouvaient négocier leurs conditions d'incarcération. Il était ainsi question de montrer au public que l'État était résolu à enrayer la hausse de la criminalité des années 1930. L'île d'Alcatraz accueillit des prisonniers célèbres comme Al Capone et fut aussi le lieu de vie des gardiens et de leurs familles.

Visite d'Alcatraz
Visite d'Alcatraz
Visite d'Alcatraz
Visite d'Alcatraz

Alcatraz a accueilli les détenus les plus dangereux du pays. Al Capone, George « Machine Gun » Kelly, Alvin Karpis (ennemi public no 1), Robert Stroud et Arthur « Doc » Barker y ont purgé leur peine. Beaucoup des 1 576 prisonniers qui passèrent par Alcatraz y étaient détenus non pour leurs crimes, mais parce qu'ils refusaient de se conformer aux règles dans les autres prisons fédérales, étaient considérés comme violents ou présentaient de forts risques d'évasion. La vie à Alcatraz était très structurée, ce qui obligeait les détenus à suivre scrupuleusement les règles édictées. Ces derniers ne jouissaient que de quatre droits : avoir à manger, être habillés, être abrités et recevoir une assistance médicale en cas de nécessité. Cependant, les prisonniers disposaient de certains privilèges comme la possibilité de travailler, de correspondre avec l'extérieur et de recevoir des visites. Al Capone travailla par exemple à l'usine de textile et confectionna des uniformes. La prison possédait une bibliothèque et organisait des activités ludiques comme la peinture et la musique. Les détenus pouvaient jouer au baseball ou au softball quelques heures le week-end. Il était proposé aux détenus au comportement exemplaire de finir leur peine dans une autre prison fédérale du pays.

Les détenus les plus connus (et les plus dangereux)

Durant les 29 ans d'opération de la prison de 1934 à 1963, 36 détenus ont essayé de s'évader lors de 14 tentatives différentes. Sur ces 36 évadés, 23 furent rattrapés, six furent tués par balle et trois se sont enfuis par la mer et ne furent jamais retrouvés (présumés noyés). Deux prisonniers furent exécutés dans une chambre à gaz de la prison d'État de San Quentin (Californie) pour leur rôle dans la mort d'un gardien durant leur tentative d'évasion d'Alcatraz du 2 au 4 mai 1946, ce que l'on appela plus tard la bataille d'Alcatraz. Officiellement, aucun détenu n'est jamais parvenu à s'évader totalement d'Alcatraz en rejoignant le continent.

Les directeurs d'Alcatraz

Le 21 mars 1963, sur décision du Procureur général des États-Unis Robert Kennedy, la prison d'Alcatraz ferma définitivement ses portes après vingt-neuf années de service, car les coûts de gestion devenaient trop élevés. Le pénitencier de Marion dans l'Illinois ouvrit la même année pour remplacer Alcatraz. La poursuite de l'activité de la prison aurait nécessité un investissement de trois à cinq millions de dollars américains rien que pour sa restauration et sa maintenance. Or cet investissement n'incluait même pas les frais journaliers de fonctionnement d'Alcatraz, qui étaient près de trois fois supérieurs à ceux des autres prisons fédérales. Cet important surcoût fut en grande partie dû à l'isolement total de l'île qui impliquait que toutes les personnes et les marchandises devaient être acheminées par bateau. Il s'agissait non seulement des denrées alimentaires, des vêtements et du courrier, mais surtout de l'eau douce puisque Alcatraz n'avait aucune source. Ainsi chaque semaine, trois millions de litres d'eau devaient y être apportés. De plus, les bâtiments étaient très endommagés par la météorisation, c'est-à-dire par les gouttelettes d'eaux salées projetées par le vent. Le gouvernement fédéral estima finalement qu'il était plus économique de construire une prison plus moderne que de rénover Alcatraz pour la garder en service.


Bien sûr, Alcatraz reste une prison désaffectée, donc vous vous dites peut être que ce n'est pas très drôle de visiter une prison. Mais Alcatraz reste l'un des symboles de San Francisco, et sa visite est vraiment instructive et très intéressante ! A faire si vous passez par San Francisco !

2 commentaires:

  1. C'est à faire une fois dans sa vie. Je trouve ça très instructif et j'ai appris plein de choses grâce à toi.
    Merci pour le partage!
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie, ça me fait plaisir de partager mes souvenirs de voyages !

      Supprimer