août 06, 2014

Carnet de Route : La région du Burren et les falaises de Moher (Irlande)

Véritable merveille de la nature, le Burren fait partie des nombreuses curiosités géologiques d’Irlande. Nous avons eu la chance de nous y arrêter un peu. Lieu désertique aux allures quasi-lunaires, le Burren est un plateau rocheux gigantesque s’étendant sur plus de 1 300 km². La singularité du lieu est telle, qu’Oliver Cromwell avait autrefois décrit le Burren en ses termes : C’est une région où il n’y a pas assez d’eau pour noyer un homme, pas assez de bois pour le pendre, pas assez de terre pour l’enterrer. Si vous décidez de vous rendre sur place, attendez-vous donc à n’y trouver que de vastes étendues de pierres calcaires lisses érodées et fissurées par le temps. Le tout baignant bien sûr dans un silence parfois brisé par le va et vient incessant des vagues de l’océan Atlantique. Mais cela vaut tout de même le coup d’œil !



Cette région voit se développer côte à côte des espèces végétales méditerranéennes et alpines. La fleur symbole des Burren est d’ailleurs la gentiane bleue, une plante que l’on trouve généralement dans les Alpes. Le Burren est riche en sites archéologiques. On y trouve de nombreux sites mégalithiques (dont quelques dolmens, comme celui de Poulnabrone) et de très anciens forts.


Puis nous sommes allés aux Falaises de Moher (aussi appelées Cliffs of Moher en anglais, et Aillte an Mhothair en irlandais, ce qui signifie "falaises des ruines"), qui font partie des plus belles falaises d’Irlande. Situées au sud-ouest du Burren, dans le comté de Clare, elles sont à elles seules un haut lieu du tourisme irlandais, et vous époustoufleront par leurs beautés, qui s’étendent sur plus de 8 km de long, pour une hauteur atteignant jusqu’à 215 mètres de haut !


Lieu incontournable du tourisme en Irlande, c'est le site naturel le plus visité du pays; les falaises de Moher fascinent par leur beauté et leurs pentes vertigineuses. Ces masses de calcaire et de schiste érodées par le vent et l'océan, souvent déchaînés près de ces côtes, sont piétinées par plus d'un million de touristes par an, ce qui n'est pas sans conséquences sur la nature sauvage. Des aménagements ont dû être construits afin de protéger ce site exceptionnel. Depuis 2008, cet espace est protégé afin de préserver la faune, principalement constituée d'oiseaux marins.


En faisant des recherches pour mon blog, j'ai découvert que ce paysage grandiose a accueilli le tournage de l'une des scènes du sixième volet de la saga Harry Potter, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, ainsi que l'une des scènes du film américain The Princess Bride.


Pour information, la visite de ce site sublime est gratuite, et comptez une bonne heure pour effectuer cette visite, le temps de faire un grand tour et de prendre des photos (il y a aussi quelques magasins de souvenirs sur place). Pour les personnes à mobilité réduite, si vous êtes dans un fauteuil roulant manuel et que vous êtes accompagnés (car certaines pentes sont assez raides), vous serez en mesure de visiter une bonne partie du site.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire