août 13, 2014

Carnet de Route : L'anneau de Kerry - Partie 2 (Irlande)

Aujourd'hui, continuons notre circuit dans l'Anneau de Kerry, au sud ouest de l'Irlande. Nous nous sommes arrêtés à Caherdaniel (en irlandais : Cathair D ó Nall, signifiant « le fort de pierre »), qui est un village situé dans la péninsule d'Iveragh, au bord de la baie de Derrynane dans le comté de Kerry. Cet endroit est réputé comme étant l’un des plus charmants en Irlande ; le panorama variant entre les rudes littoraux et les montagnes douces est caractéristique du Sud irlandais. Le port de Derrynane est connu pour avoir abrité des pirates et autres flibustiers.

Magnifique panorama (en plus il faisait beau !)


Nous sommes ensuite passés par le parc national de Killarney. Le parc national de Killarney se situe près de Killarney, sur la route de l'Anneau de Kerry. Le parc national de Killarney est le premier parc national d'Irlande. Couvrant une superficie de 103 km2, il inclut les trois fameux lacs de Killarney et les monts et bois qui les entourent. En 1981, l'Unesco a désigné le parc comme Réserve de biosphère.


Sur les hauteurs du parc national, en particulier sur les versants de Torc et Magerton, vit la dernière harde de cerfs du pays. Cette dernière, comptant plus de 800 bêtes, vit ici depuis l'arrivée de l'espèce en Irlande, après la dernière ère glaciaire. On peut trouver le cerf japonais, ou Sika, introduit à Killarney en 1865 dans les monts et les forêts. Parmi les autres espèces figurent le campagnol roussâtre, identifié pour la première fois en Irlande en 1964. Grâce à la variété des paysages, alternant monts, landes, forêts et lacs, le parc est riche en espèces d'oiseaux. Les plus communs sur les hauteurs sont le pipit farlouse, et le grand corbeau. On aperçoit à l'occasion des faucons pèlerins et rochiers. Dans les bois, les oiseaux les plus courants sont les pinsons et rouge-gorges. L'habitat aquatique attire lui aussi nombre d'espèces : hérons, canards sauvages, grèbes et râles d'eau vivent en bordure des lacs, tandis que martins pêcheurs et merles d'eau leur préfèrent les cours d'eau. En été et en hiver, les oiseaux migrateurs viennent augmenter la population des espèces locales. En période hivernale, par exemple, une petite volée d'oies du Groenland, dont la population mondiale est de 12 000 environ, séjourne dans la vallée de Killarney. Une réserve naturelle de truites brunes et de saumons habite les lacs. En général, la pêche est libre, celle du saumon nécessite un simple permis.


À l'intérieur du parc se trouve la plus grande zone de forêt naturelle d'Irlande. Les forêts de chênes, essentiellement de chênes sessiles, avec houx et autres plantes à feuilles persistantes en sous-bois, recouvrent les monts de grès rouge. Le climat océanique tempéré favorise la prolifération des mousses et des fougères transparentes, dont un grand nombre pousse sur les branches et les troncs des arbres comme épiphytes. On trouve également sur les hauteurs du Parc des landes et des tourbières. Certaines des plantes caractéristiques de la région ne se trouvent ailleurs que dans le sud et sud-ouest de l'Europe : arbousiers, choux de Saint-Patrick et plantes carnivores de l'espèce Pinguicula grandiflora en sont des exemples.


Enfin, nous sommes passés par la Muckross House (en irlandais : Theach Mhucrois), qui est une propriété qui se situe dans le Parc national de Killarney. Nous n'avons malheureusement pas pu visiter ce manoir conçu par l'architecte écossais William Burn (selon moi, c'est encore un loupé de l'agence de voyages Gallia...) mais nous avons tout de même pu prendre le temps de visiter les jardins.


Les jardins sont particulièrement réputés pour leur collection de rhododendrons, d'hybrides et d'azalées. Ils se partagent entre jardin en bassins et jardins japonais, sur un affleurement naturel de pierres à chaux. L'arboretum compte de nombreux arbres exotiques et tempérés. Ces jardins sont vraiment superbes !

de magnifiques contrastes de couleurs...

Voici maintenant quelques photos diverses prises pendant notre circuit dans l'Anneau de Kerry :


Pendant notre circuit dans l'Anneau de Kerry, nous sommes tombés sur une femme qui interprétait des chants celtiques à la harpe.


Boutique de musique irlandaise
Statue de Daniel O'Connell

C'est ainsi que se termine notre visite de l'Anneau de Kerry (pour relire la première partie, c'est par ici) ! La prochaine fois, je vous parlerai de notre toute dernière visite en Irlande : le Rocher de Cashel.

Source : wikipedia

2 commentaires: