décembre 23, 2014

Celle qui aimait le cinéma - Partie 14

C'est maintenant une habitude sur ce blog : voici mon avis sur les 15 derniers films que j'ai pu voir ces derniers mois :

Nos Étoiles Contraires (The Fault In Our Stars)



Synopsis : Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d'un groupe de soutien pour les malades du cancer (source : allociné).


On m'avait recommandé le livre mais je n'ai pas eu le temps de le lire donc je ne sais pas si cette adaptation cinématographique est très fidèle. Néanmoins, je peux vous assurer que ce mélodrame bien ficelé (et bien joué) plaira aux incorrigibles romantiques comme moi. Ce film a beau être très triste (malgré sa fraicheur), c'est aussi une magnifique ode à la vie ! Nos Étoiles Contraires me fait beaucoup penser à Love Story et à A Walk to Remember. Petit conseil : ne regardez pas ce film sans avoir un paquet de mouchoirs sous la main... En tout cas, ce film a réussi à me faire aimer le jeu d'actrice de Shailene Woodley (ce qui ne fut pas le cas des autres films / séries dans lesquels elle a joué), qui est rayonnante !



The Two Faces of January



Synopsis : 1962. Un couple de touristes américains très élégants, le charismatique Chester MacFarland et sa jeune épouse Colette, arrive à Athènes. À l’Acropole, ils rencontrent Rydal, jeune guide américain parlant grec, arnaqueur de touristes à l’occasion. Séduit par la beauté de Colette et impressionné par la fortune de Chester, Rydal accepte sans hésiter leur invitation à dîner. Les McFarland se révèlent moins lisses qu’il n’y paraît : le luxe et leur raffinement cachent bien mal leur part d’ombre.


Il s'agit d'un très bon thriller, un peu old school (mais j'avoue que ça fait du bien), qui tourne autour d'un triangle amoureux. L'un des aspects de ce film que j'ai le plus apprécié est sa photographie qui est superbe et particulièrement élégante ! C'est même dépaysant ! Malgré quelques longueurs, l'intrigue nous tient en haleine, et c'est finalement une belle réussite ! Le casting est parfait (cela faisait longtemps que je n'avais pas vu Kirsten Dunst au cinéma) !



Enemy

Enemy poster

Synopsis : Adam, un professeur discret, mène une vie paisible avec sa fiancée Mary. Un jour qu'il découvre son sosie parfait en la personne d’Anthony, un acteur fantasque, il ressent un trouble profond. Il commence alors à observer à distance la vie de cet homme et de sa mystérieuse femme enceinte. Puis Adam se met à imaginer les plus stupéfiants scénarios... pour lui et pour son propre couple. (source : allociné)

Enemy

Cette œuvre canadienne très atypique est une grande réussite. Finalement, l'intrigue est simple (et le rythme assez lent) mais les personnages principaux (et tous les détails qui y sont mêlés) sont très complexes et c'est ce qui fait toute la beauté du film. Enemy est surtout un film mental, mais il provoque finalement un certain malaise (même auprès des spectateurs). Il est très déstabilisant. En tout cas, Jake Gyllen­haal est magistral (et méconnaissable) dans ce double rôle ! Ce qui est sûr, c'est que l'on ne peut pas sortir indemne après avoir vu ce film psychologique.

Enemy movie


Sin City - J'ai Tué pour Elle

Sin City - J'ai Tué pour Elle poster

Synopsis : Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices. Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d'un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n'aspire plus qu'à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv… Tous vont se retrouver au célèbre Kadie's Club Pecos de Sin City… (source : allociné)

Jessica Alba Sin City J'ai Tué pour Elle
Eva Green Sin City J'ai Tué pour Elle

Cela valait le coup d'attendre 9 ans pour découvrir ce 2ème opus. Ce film sombre, sexy et très violent dispose d'une réalisation vraiment époustouflante et d'un magnifique univers visuel en noir et blanc. Comme le premier volet, Sin City - J'ai tué Pour Elle est une parfaite symbiose entre la BD et le cinéma. Ce film comporte en fait plusieurs histoires bien distinctes, certaines étant plus intéressantes que d'autres. Tous les acteurs sont fabuleux (même si certains rôles sont interprétés pas des acteurs différents par rapport au premier film), mention spéciale à Eva Green qui est parfaite en femme fatale démoniaque (et elle n'a jamais été aussi dénudée que dans ce film). Si certains ont été émoustillés par le strip-tease de Jessica Alba dans le premier film, vous risquez de ne pas vous remettre du strip-tease qu'elle fait dans ce deuxième volet hihi.

Sin City 2 J'ai Tué pour Elle poster
Lady Gaga J'ai Tué pour Elle
Sin City 2 J'ai Tué pour Elle poster
Sin City 2 J'ai Tué pour Elle poster
Eva Green Sin City J'ai Tué pour Elle poster
Jessica Alba Sin City J'ai Tué pour Elle
Sin City 2 J'ai Tué pour Elle poster


Gone Girl

Gone Girl poster

Synopsis : A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ? (source : allociné)

Gone Girl poster
Gone Girl poster

David Fincher (qui a déjà fait ses preuves depuis longtemps) vient de signer un nouveau chef-d’œuvre avec Gone Girl. Ce film, qui nous rend presque paranoïaque, nous montre que les problèmes de couple peuvent parfois aller à l’extrême. L'histoire va très loin dans la folie et la soif de vengeance (avec plein d'indices et de détails placés tout le long du film), et est bourrée de rebondissements ! Certes, Gone Girl est long (il dure 2h30) mais sa longueur est clairement justifiée (et apparemment, le livre dont le film est tiré est très gros). L'intrigue est vraiment bien ficelée (et apparemment elle est très fidèle au livre d'origine). Par contre, je n'ai eu aucune surprise en regardant le film car une amie m'avait raconté toute l'histoire en détails (en fait, elle m'a raconté l'histoire du livre qu'elle venait de terminer, mais en ne sachant pas qu'une adaptation cinématographique était en préparation).

Gone Girl poster
Gone Girl poster


Balade entre les Tombes

Balade entre les Tombes poster

Synopsis : Ancien flic, Matt Scudder est désormais un détective privé qui travaille en marge de la loi. Engagé par un trafiquant de drogue pour retrouver ceux qui ont enlevé et assassiné sa femme avec une rare violence, Scudder découvre que ce n’est pas le premier crime sanglant qui frappe les puissants du milieu… S’aventurant entre le bien et le mal, Scudder va traquer les monstres qui ont commis ces crimes atroces jusque dans les plus effroyables bas-fonds de New York, espérant les trouver avant qu’ils ne frappent à nouveau… (source : allociné)


Balades entre les Tombes (le titre n'est pas super joyeux hein) est l'adaptation cinématographique d'un polar à succès de Lawrence Block. Il s'agit d'un film sombre avec une atmosphère très pesante qui m'a rappelé le film Seven. L'intrigue principale est assez tordue mais ça fonctionne bien ! Liam Neeson joue son rôle à la perfection ! Le seul petit bémol est que l'on ne sait finalement pas ce qui motive les psychopathes qui commettent ces crimes (à moins qu'ils soient juste tarés).

The November Man

The November Man poster

Synopsis : Il n'y a pas pire ennemi que celui que l'on a formé. Peter Deveraux est un ex-agent de la CIA réputé pour sa redoutable efficacité et un passé trouble. Contacté pour assurer la protection d’Alice Fournier, responsable d'un centre d'accueil pour réfugiés, dont le témoignage pourrait compromettre l'un des favoris à l'élection présidentielle russe, Devereaux comprend rapidement qu’il a été manipulé et qu’il est devenu la cible de son ancien élève, David Mason… (source : allociné)

The November Man

The November Man est un thriller d'espionnage efficace qui signe le grand retour de Pierce Brosnan (très crédible dans ce rôle qui a dû lui rappeler l'époque de James Bond). L'intrigue est bien ficelée et l'action et les rebondissements sont au rendez-vous ! En bref, The November Man est un film crédible et très distrayant.

The November Man
The November Man

John Wick

 John Wick poster

Synopsis : Depuis la mort de sa femme bien-aimée, John Wick passe ses journées à retaper sa Ford Mustang de 1969, avec pour seule compagnie sa chienne Daisy. Il mène une vie sans histoire, jusqu’à ce qu’un malfrat sadique nommé Iosef Tarasof remarque sa voiture. John refuse de la lui vendre. Iosef n’acceptant pas qu’on lui résiste, s’introduit chez John avec deux complices pour voler la Mustang, et tuer sauvagement Daisy… John remonte la piste de Iosef jusqu’à New York. Un ancien contact, Aurelio, lui apprend que le malfrat est le fils unique d’un grand patron de la pègre, Viggo Tarasof. La rumeur se répand rapidement dans le milieu : le légendaire tueur cherche Iosef. Viggo met à prix la tête de John : quiconque l’abattra touchera une énorme récompense. John a désormais tous les assassins de New York aux trousses. (source : allociné)

John Wick Keanu Reeves

John Wick est un bon film d'action, avec un scénario bien ficelé et de bons acteurs ! Le personnage de John Wick nous attendrit dés le début du film, venant de perdre sa femme, puis sa chienne que sa femme venait de lui offrir pour l'aider à faire son deuil. Ainsi, même si il y a un surplus de violence, on peut comprendre plus facilement le sentiment de vengeance du héros. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu Keanu Reeves dans un vrai film d'action, cela lui va bien, et admettons le, même à 50 ans, il est toujours beau comme un dieu !

John Wick Keanu Reeves


Hunger Games - La Révolte - Partie 1

Hunger Games La Révolte affiche

Synopsis : Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir. (source : allociné)

Hunger Games La Révolte Partie 1 Katniss
Hunger Games La Révolte Partie 1 Katniss

J'étais impatiente de voir ce film puisque j'ai lu la trilogie des livres Hunger Games. Cette première partie de ce troisième et dernier volet a un rythme assez mou, puisqu'il met doucement en place la stratégie de la rébellion, Katniss acceptant d'être son symbole (le Mockingjay). Néanmoins, j'ai bien aimé ce film qui introduit bien la seconde partie (qui promet beaucoup plus d'actions) qui sortira sur nos écrans en novembre 2015. Ce film est assez fidèle à la première partie du livre, malgré quelques différences : dans le livre, Katniss parait moins pleurnicheuse, Gale est + enragé (prêt à tout pour venger le district 12), et Effie Trinket n’apparait qu'à la fin, n'ayant aucun rôle dans ce troisième volet (néanmoins j'aime bien ce personnage donc je suis contente qu'elle ait finalement été introduite dans le film). A noter que j'ai beaucoup apprécié la bande-originale du film, signée Lorde.

Hunger Games La Révolte Partie 1
Hunger Games La Révolte Partie 1


Night Call

Night Call affiche

Synopsis : Branché sur les fréquences radios de la police, Lou parcourt Los Angeles la nuit à la recherche d’images choc qu’il vend à prix d’or aux chaînes de TV locales. La course au spectaculaire n'aura aucune limite... (source : allociné)

Night Call film

Ce film très sombre & extrêmement cynique est à prendre au second degrés puisqu'il se moque à sa manière du système hollywoodien et des charognards prêts à tout pour décrocher un scoop. Jake Gyllenhaal (presque méconnaissable dans ce film), jouant le rôle du anti-héros psychopathe prêt à tout pour réussir, est simplement magistral (décidément, cet acteur m'a agréablement surprise ces derniers temps) ! A ce jour, il s'agit du meilleur rôle de sa carrière !

Night Call film
Night Call film


Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées

Le Hobbit la Bataille des Cinq Armées poster

Synopsis : Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbo le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbo est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron. (source : allociné)

Le Hobbit la Bataille des Cinq Armées

Je suis fan de l'univers de Tolkien donc j'ai bien sûr adoré ce film (qui est le 3ème - et dernier volet d'une adaptation assez libre du livre Bilbo The Hobbit - qui fait 120 pages..). Ce film est clairement celui de la trilogie où il y a le plus d'action (voire même un peu trop), incluant des scènes de batailles grandioses ! Je ne suis pas très objective car si vous arrivez à rassembler dans un même film des nains, des magiciens, des elfes (Evangeline Lilly est resplendissante)... vous faites de moi une femme heureuse ! Ce film spectaculaire me donne envie de revoir la trilogie du Seigneur des Anneaux !

Le Hobbit la Bataille des Cinq Armées
Le Hobbit la Bataille des Cinq Armées
Le Hobbit la Bataille des Cinq Armées


La French

La French affiche

Synopsis : Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.(source : allociné)

La French

J'avais lu beaucoup de commentaires positifs sur ce film et après l'avoir vu, je comprends pourquoi. Ce film de gangster, inspiré de faits réels, est intense, intelligent et bien ficelé (contrairement à certains blockbusters américains assez creux) ! Moi qui n'ai jamais été emballée par le jeu d'acteur de Jean Dujardin, je dois avouer que lui & Gilles Lellouche sont très charismatiques et portent très bien ce film !

Paddington

Paddington affiche

Synopsis : Paddington raconte l'histoire d'un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d'un foyer et d'une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n'est pas aussi accueillante qu'il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière. (source : allociné)

Paddington film

Ce conte à la fois drôle, inventif et émouvant nous donne tous envie d'adopter l'adorable (et très maladroit) Paddington chez nous ! Le mélange d'images réelles et d'effets spéciaux est fabuleux ! Paddington est le divertissement familial parfait en cette période de fêtes !

Paddington film


Le Chant de la Mer

Le Chant de la Mer affiche

Synopsis : Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d'un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite sœur est une selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d'un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers, et combattre la sorcière pour aider les êtres magiques à retrouver leur pouvoir. (source : allociné)


Le Chant de la Mer légende

Le Chant de la Mer est le deuxième film d'animation du cinéaste irlandais Tomm Moore, et malgré un graphisme assez minimaliste qui rappelle finalement les films d'animation d'avant, je l'ai beaucoup aimé, tout simplement parce qu'il conte une légende irlandaise très connue et avec intelligence ! A cela se mélange beaucoup de mélancolie, et j'ai trouvé ce film très émouvant ! Et malgré son graphisme assez vieillot, le film comporte beaucoup de détails graphiques, notamment dans les paysages dessinés. J'ai vraiment été enchantée de découvrir cette légende irlandaise puisque j'ai visité une grande partie de l'Irlande cette année et que je suis particulièrement intéressée par tout ce qui touche aux contes & légendes. J'ai été bercée par la magnifique bande-originale, dont les deux chansons principales (Le Chant de la Mer, et La Chanson de la Mer - qui est une berceuse) ont été écrites - et interprétées - par la talentueuse Nolwenn Leroy. En bref, Le Chant de la Mer est une pépite celtique qui ravira petits et grands !

Le Chant de la Mer légende
Le Chant de la Mer


La Famille Bélier

La Famille Bélier affiche

Synopsis : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte. (source : allociné)

La Famille Bélier

J'ai beaucoup aimé ce film, qui est à la fois drôle et très émouvant. Malgré un titre assez pourri (ce qui est finalement dommage car je trouve que le titre - détail super important - ne donne pas vraiment envie d'aller le voir...), La Famille Bélier est un divertissement touchant qui traite notamment de la surdité avec brillance ! Hormis les mélodrames d'adolescents qui sont moins intéressants, c'est surtout la manière dont le sujet de la surdité est traité, et la brillante performance des acteurs principaux, qui font le charme de ce film. Karin Viards et François Damiens ne sont pas malentendants, et pourtant ils ne s'expriment qu'en langage des signes (qu'ils ont dû apprendre pour ce film), et le résultat est génial car on y croit vraiment, ils sont très expressifs ! Le jeu d'actrice de la jeune Louane (qui était l'une de mes favorites dans The Voice) n'est pas si mal pour une toute première performance d'actrice, surtout qu'elle a joué beaucoup de scènes où elle devait également s'exprimer en langage des signes (la scène dans laquelle elle traduit pour ses parents en langage des signes une interview TV est assez bluffante). La scène la plus marquante et la plus émouvante selon moi est celle où Paula (le personnage joué par Louane) passe son audition de chant (en chantant à la fois vocalement mais aussi en langage des signes) devant ses parents sourds. C'est d'ailleurs pourquoi Louane m'avait beaucoup plu dans The Voice. Elle a une jolie voix, et surtout très pure, mais tout en étant très expressive, et cela se ressent réellement dans ce film ! Elle a même réussi à me faire aimer les chansons de Sardou (et ça, ce n'était pas gagné...). Je vous recommande donc vraiment d'aller découvrir ce film français au cinéma !

La Famille Bélier
La Famille Bélier Louane

4 commentaires:

  1. Comment j'ai kiffé Paddington...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouiii c'était marrant et tellement mignon !

      Supprimer
  2. Bon bon bon, à part le premier (très bien même si le livre était encore mieux !) , je n'en ai vu aucun et pourtant ils me tentent tous... Avec deux petites filles et des horaires de boulot atypiques, je suis grave en retard en films, séries, livres... résolution 2015 : +++ de tout ça !!

    RépondreSupprimer