janvier 07, 2015

Top 10 des films que j'ai préférés en 2014

Comme ce que j'avais déjà fait en 2011, en 2012, et en 2013, voici mon classement des 10 films que j'ai préférés en 2014 (parmi les 39 films que j'ai pu voir au cinéma - c'est mieux que l'année dernière).

Je vous reposte le synopsis sans vous redonner mon avis sur chaque film (sauf pour ceux que j'ai vus récemment), car en cliquant sur leur titre vous pouvez accéder directement à ma critique.

12 Years a Slave

affiche 12 Years A Slave


Synopsis : Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession. Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave.  Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité.  Douze ans plus tard, il va croiser un abolitionniste canadien et cette rencontre va changer sa vie (Mon avis sur ce film).



affiche Her

Synopsis : Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l'acquisition d'un programme informatique ultramoderne, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de 'Samantha', une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux… (Mon avis sur ce film)


New York Melody (Begin Again)

affiche New York Melody

Synopsis : Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d'autant plus magique pour les deux anglais qu'on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l'idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et... une attachée de presse. Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote. Ce dernier l'emmène dans un pub, la pousse sur scène et la force à chanter. Dans la salle un producteur s'adonne à sa plus dangereuse passion : l'alcool. Revenu de tout, du succès et de sa gloire passée, amer, rancunier, il a perdu le fil de sa vie,... Et soudain il entend cette voix, découvre cette grâce, ce talent brut et authentique... Une rencontre enchantée qui pourrait finir en chansons... (Mon avis sur ce film)


Gone Girl

affiche Gone Girl

Synopsis : A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ? (Mon avis sur ce film)


Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées

affiche Le Hobbit La Bataille des Cinq Armées

Synopsis : Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbo le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbo est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron (Mon avis sur ce film).


affiche American Bluff

Synopsis : Entre fiction et réalité, American Bluff nous plonge dans l’univers fascinant de l’un des plus extraordinaires scandales qui ait secoué l’Amérique dans les années 70. Un escroc particulièrement brillant, Irving Rosenfeld, et sa belle complice, Sydney Prosser, se retrouvent obligés par un agent du FBI, Richie DiMaso, de nager dans les eaux troubles de la mafia et du pouvoir pour piéger un homme politique corrompu, Carmine Polito. Le piège est risqué, d’autant que l’imprévisible épouse d’Irving, Rosalyn, pourrait bien tous les conduire à leur perte… (Mon avis sur ce film)


Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?


Synopsis : Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt "vieille France". Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d'ouverture d'esprit... Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois. Leurs espoirs de voir enfin l'une d'elles se marier à l'église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

Je ne l'ai malheureusement pas vu au cinéma mas j'ai acheté le DVD, et cela faisait longtemps que je n'avais pas autant ri ! L'intrigue est sympa et originale (et malheureusement d'actualité, face à la monté du racisme en France...) et il y a une vraie morale de tolérance et d'acceptation à la fin du film.


Le Chant de la Mer

affiche Le Chant de la Mer

Synopsis : Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d'un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite sœur est une selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d'un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers,  et combattre la sorcière pour aider les êtres magiques à retrouver leur pouvoir (Mon avis sur ce film).


Dans l'Ombre de Mary (Saving Mr. Banks)

affiche Dans l'ombre de Mary

Synopsis : Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse... qu’il mettra vingt ans à tenir ! Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé... Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper... Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art.

J'avais malheureusement loupé ce film à sa sortie au cinéma, mais j'ai eu l'occasion de le voir dans l'avion durant mon vol retour New-York / Paris en automne dernier. Adorant Mary Poppins, j'étais très impatiente de voir ce film qui est finalement particulièrement touchant, puisque l'on voit un Walt Disney se heurter à une Pamela Lyndon Travers blasée et plein de désillusions (alors qu'elle était une grande rêveuse lorsqu’elle était enfant). Un film à ne pas louper pour comprendre l'histoire et l'univers de Mary Poppins.


Interstellar

Interstellar poster

Synopsis : Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

Interstellar

Ceux qui me connaissent un peu doivent être très étonnés de constater que Intersellar figure dans mon classement de l'année, car je suis rarement emballée par la Science Fiction. Néanmoins, force est de constater que Interstellar est un chef d’œuvre ! Malgré sa longueur (il dure tout de même 2h50), ce film est très inventif et nous tient en haleine. Il y a une vraie cohérence dans le scénario et le jeu des acteurs est génial (décidément, 2014 sera vraiment une bonne année pour Matthew McConaughey). Et malgré le côté très SF, l'aspect sentimental est bien présent dans ce film, et a surtout toute son importance (notamment à la fin) ! A voir d'urgence si ce n'est pas encore fait...

Interstellar
Interstellar

Je dois vous avouer que ce classement fut très difficile à faire car le grand cru de 2014 ne se résume pas à 10 films. Les Gardiens de la Galaxie, Only Lovers Left Alive, Captain America : Le Soldat d'Hiver, 47 Ronin, La Famille Bélier... étaient à deux doigts de figurer dans ce Top 10...

Et vous, quels ont été les meilleurs films que vous ayez vus au cinéma en 2014 ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire