juin 18, 2014

Carnet de Route : Trinity College à Dublin (Irlande)

Trinity College, située au cœur de Dublin, est la plus ancienne Université d'Irlande, fondée en 1592 par la Reine Elisabeth I. Trinity College était devenue le siège de l'éducation protestante. Longtemps interdite aux catholiques (jusqu'en 1966, les catholiques qui étudiaient à Trinity devaient obtenir une dispense spéciale auprès de leur archevêque sans quoi ils risquaient l'excommunication), cette université a une histoire riche et compte de nombreux personnages célèbres parmi ses étudiants, comme Jonathan Swift (auteur des Voyages de Gulliver), Oscar Wilde (auteur du Portrait de Dorian Gray), Bram Stoker (auteur de Dracula), Ernest Walton (Lauréat du Prix Nobel)...



Trinity College compte environ 15 000 étudiants chaque année dans des disciplines variées allant de l'électronique à la sociologie en passant par le théâtre, le droit et la médecine. Trinity College est l'université la plus sélective d'Irlande. Elle est classée parmi les meilleures universités d'Europe et du monde et attire chaque année non seulement les meilleurs étudiants irlandais mais aussi des jeunes du monde entier.


Dessinée en 1792 par Thomas Burgh, la bibliothèque du Trinity College renferme la fameuse Long Room qui, avec 64 mètres de long et 12,2 mètres de large, est la salle la plus spacieuse d'Europe. En 1859, Sir Thomas Deane et Benjamin Woodward ajoutèrent un plafond avec une voute en berceau, qui procura à la fois un espace supplémentaire et une grandiose élégance à la bibliothèque. Cette Long Room contient quelques 200 000 volumes parmi les plus anciens conservés à Trinity College. Les bustes en marbre placés de part et d'autre de la galerie proviennent d'une collection commencée en 1743, date à laquelle une commande de 14 bustes fut confiée au sculpteur Peter Scheemakers. Les sculpteurs Simon Vierpyl, Patrick Cunningham, John Van Nost et Louis-François Roubiliac sont également représentés, ce dernier étant l'auteur du buste de Swift, sans doute le meilleur de l'ensemble. Un des rares exemplaires de la Proclamation de la République d'Irlande est exposé. Proclamé par Patrick Pearse devant l’hôtel des Postes le 24 avril 1916, ce texte marqua le début du soulèvement de Pâques 1916.


Le plus illustre des trésors de la bibliothèque est Le Livre de Kells, un manuscrit illustré de motifs ornementaux et réalisé par des moines de culture celtique vers l'an 820. Considéré comme un chef-d'œuvre du christianisme irlandais et de l'art irlando-saxon, il constitue malgré son inachèvement l'un des plus somptueux manuscrits enluminés ayant pu survivre à l'époque du Moyen Âge. En raison de sa grande beauté et de l'excellente technique de sa finition, le manuscrit est considéré par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus remarquables vestiges de l'art religieux médiéval. Dans son état actuel, le Livre de Kells offre le texte intégral des Évangiles selon Mathieu, selon Marc et selon Luc. L'Évangile selon Jean, quant à lui, est reproduit jusqu’au verset 17:13. Le reste de cet Évangile, de même qu’une partie des écrits liminaires, restent introuvables, et ont probablement été perdus lors du vol du manuscrit au IXe siècle. Pour des raisons de sécurité pendant les incursions de Cromwell, le Livre de Kells fut envoyé à Dublin vers 1653. Il revint définitivement à Trinity College grâce à Henry Jones, devenu évêque de Meath en 1661.


Je suis bien contente d'avoir eu la chance de visiter la bibliothèque de Trinity College grâce à la détermination de notre guide (notre première visite prévue le premier jour de notre séjour ayant été annulée à cause de la course du Giro... l'agence de voyages Gallia était apparemment mal renseignée), car cette bibliothèque est reconnue et regorge de trésors. J'ai profité de notre visite pour acheter un sweat officiel de l'université à la boutique de souvenirs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire